«


Le Kenya entre animaux sauvages et paysages majestueux

Envie d’une destination originale pour votre prochaine évasion ? Je vous emmène au Kenya, sur les traces des grands fauves de la savane africaine et des neiges éternelles du légendaire Kilimandjaro. Ce pays d’Afrique de l’est est l’endroit rêvé pour se perdre le temps d’un safari et tomber sous le charme de paysages magnifiques et d’une culture authentique. Des réserves du lac Naivasha aux treks du parc national d’Amboseli en passant par les rues animées de la capitale Nairobi, un voyage au Kenya est sûr de laisser personne indifférent. 



Nairobi, 3 millions d’habitants et quelques éléphants orphelins


Nairobi, capitale kenyane, est à l’image du continent africain. Bouillonnante, dépaysante et ambitieuse. Je m’en suis rendu compte dès l’atterrissage. Point d’entrée obligé de la plupart des circuits dans le pays, Nairobi n’est pas son plus bel atout, le Kenya étant surtout réputé pour ses splendeurs naturelles et sauvages. Les bidonvilles en périphérie, la pollution excessive et les vaches qui campent sur le bitume ont de quoi rebuter les touristes. Et pourtant, je suis tombé sous le charme de cette capitale surprenante ! Si le parc national de Nairobi n’est pas indispensable (il y en a de bien plus beaux dans le reste du pays), l’orphelinat pour éléphants mérite un détour, ne serait-ce que pour soutenir cette belle cause en faveur d’un noble animal victime des braconniers. J’ai aussi pris le temps de visiter le Musée Karen Blixen, où vécut la célèbre autrice de La Ferme Africaine, roman porté à l’écran par Meryl Streep et Robert Redford dans Out of Africa. Mon coup de cœur à Nairobi et une parfaite introduction au pays !

Les grands parcs du Kenya

Mais si je suis venu au Kenya, c’est avant tout pour voir des lions, des zèbres et des girafes. Ma première étape hors de la capitale sera donc la réserve nationale de Masai Mara. La Jeep traverse un troupeau de gnous avant de s’arrêter au bord de l’eau, où baigne une famille d’hippopotames. Le dépaysement est total, l’expérience à la hauteur des attentes. Pour admirer les éléphants, je prolonge ensuite jusqu’au lac Nakuru. L’eau bleu du lac se mêlerait presque à la couleur du ciel sans nuage si de longues lignes d’oiseaux ne teintaient pas de rose l’horizon. J’étais venu pour les rhinocéros, je suis resté pour la beauté des envolées de flamants roses et le calme absolu de l’endroit. Autre lac incontournable de la vallée du Rift : le lac Naivasha avec ses petits établissements sur la pelouse. Idéal pour une journée farniente en pleine nature. Certaines compagnies proposent même des excursions en bateau pour observer les oiseaux dans leur habitat naturel… et je me suis laissé tenter ! Après avoir croisé la route de quelques autruches et hyènes, c’est au parc national d’Amboseli que je prévois ma dernière étape avant de reprendre la direction de l’aéroport. Avec le mont Kilimandjaro qui culmine à près de 6 000 mètres pour arrière-plan, le cadre est tout simplement grandiose et inspirant. Le coucher de soleil qui baigne de lumière orangée la vallée en contrebas restera à jamais gravé dans ma mémoire. Je suis déjà nostalgique. 

Comment obtenir son visa pour le Kenya ?

Le visa est obligatoire pour tout voyage au Kenya. Il s’obtient facilement, en faisant les démarches soi-même à l’ambassade ou en passant par une agence. Parmi les papiers à fournir pour le dossier : le formulaire rempli de demande de visa, une photocopie des billets d’avion (ou de la réservation) ainsi qu’une photocopie du passeport. Le passeport doit comporter un minimum de deux pages vierges et être valable encore au moins six mois à compter de la date de retour en France. Vous pouvez également ne pas vous en occuper en passant par l'agence Action Visas.

 

 





A propos de l'auteur

Madeleine Lamarre

Je suis une femme de cœur, une passionnée de la vie, toujours positive et à l'écoute des gens. En tant qu'intervenante en psychanalyse corporelle, mon but est de partager mes connaissances et ainsi, aider le plus de gens possible.

Lien Permanent pour cet article : http://www.vivre-harmonie.com/pourquoi-mentir/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse